Vendre mon appartement haussmannien

Style Haussmannien : l’Appartement familial de caractère

En 1853, Napoléon III  confie au Préfet Haussmann la tâche de restructurer et de moderniser Paris pour en faire la ville la plus moderne d’Europe de l’époque. Le chantier durera pratiquement 17 années et 60% de la ville sera modifié avec près de 20.000 maisons détruites.

façade immeuble Haussmannien, Paris 16e arrondissement

Les normes établies par Haussmann et l’étendue des travaux réalisés aboutiront à la création d’un véritable style « Haussmannien », qui se perpétuera pendant plus d’un demi-siècle, jusqu’au début du 20ème siècle. Ce style symbolise et caractérise toujours un très grand nombre d’immeubles Parisiens dont les appartements présentent des attributs immédiatement identifiables, synonymes de standing et de prestige.

Extérieur et façade de l’immeuble Haussmannien

Haussmann impose des règles d’urbanisme et de construction que les architectes devront impérativement respecter :

Façades appartement Haussmannien de caractère

Façades construites en pierre de taille
Respect de l’alignement des hauteurs d’immeubles se succédant
Présence d’un balcon filant au second étage
Présence d’encorbellements (corniches, moulures, sculptures) entre les étages

La façade de l’immeuble haussmannien est divisée en deux parties.
Le rez-de-chaussée et le 1er étage constituent la partie basse et porteuse de l’immeuble. Elle est généralement striée de lignes de refends.
A partir du second étage (dit « noble ») la façade est constituée de blocs de pierre jointés.

Les balcons filants sont présents au second étage et très souvent au cinquième étage. Les autres étages bénéficient de garde au corps, reposant sur des corniches ou des consoles (encorbellements) plus ou moins travaillées selon les immeubles.

Les derniers étages sont réservés aux chambres de service, qui logent les domestiques et le personnel.

Intérieur : un plan intelligent, reflet de l’ordre social

Interieur_appartement_familialLe plan de l’appartement Haussmannien est conçu autour d’une galerie d’entrée qui dessert en enfilade les pièces principales et de réception.

Un couloir dessert les pièces secondaires (chambres et cabinet de toilettes) situées à l’arrière de l’appartement.

Enfin, située à l’écart des pièces principales, généralement en fond de couloir, on trouve la cuisine, l’arrière-cuisine et/ou la buanderie. Ces pièces destinées au travail des domestiques sont un marqueur social. Elles ont la particularité d’être isolées et à l’abri des regards, dévolues aux tâches subalternes. Le personnel y accède depuis l’escalier de service de l’immeuble (qui dessert aussi les chambres de service) et non par l’escalier principal, réservé aux propriétaires.

Le plan Haussmannien attribue à chaque pièce une destination précise (la galerie d’entrée pour recevoir, la séparation marquée des espaces de jour et de nuit, une cuisine indépendante…). Ce principe rend l’appartement agréable à vivre, en particulier pour les appartements occupés par les familles, où chacun trouve son espace. Toutefois, l’évolution des modes de vie à conduit à transformer de nombreux appartements Haussmanniens, en particulier la réimplantation des cuisines, souvent déplacées à proximité des pièces de réception.

 

Les symboles de l’appartement de standing Haussmannien

L’appartement Haussmannien ne s’imagine pas sans ses attributs, parfois spectaculaires, qui le caractérisent aux yeux de tous.

appartement_haussmannien_caractereLes parquets

Dans les pièces principales les sols sont réalisés en chêne, selon un montage dit en « point de Hongrie ». Ce montage en motif « à chevron » est présent dans les plus beaux appartements et marque le standing du lieu. Dans les pièces secondaires la pose des parquets est généralement réalisée « droite » pour des raisons économiques.

Les cheminées

Les pièces de l’appartement Haussmannien sont chauffées par des cheminées en marbre. Comme les pièces sont de dimension humaine, la taille des cheminées est en rapport, sans rien renier de leur aspect ornemental. A noter que dès la mi-XIXe,  on voit aussi l’installation des cheminées Prussiennes en faïence ou en fonte.

Les moulures

En complément des parquets et des cheminées, l’appartement Haussmannien est paré de moulures destinées à marquer son raffinement, son prestige et le standing du lieu. Les moulures les plus importantes sont réalisées aux plafonds des pièces de réception, mais on les retrouve aussi sous la forme de trumeau au-dessus des cheminées ou en imposte au-dessus des portes intérieures. Les décors les plus fréquents sont la feuille d’acanthe et la coquille St Jacques.

  • Vous souhaitez vendre

    Vous voulez obtenir notre avis sur un bien que vous vendez. Remplissez la fiche ci-dessous, nous vous contactons sous 24h

    Arrondissement(s)

  • Vous souhaitez acheter

    Vous voulez être informé de l'entrée de nos nouveaux biens. Remplissez la fiche ci-dessous, vous recevrez nos alertes.

    Arrondissement(s)

  • Contactez-nous

    Une question ? Une remarque ? Ecrivez-nous ci-dessous. Nous vous répondons sous 24h